Retour à la liste

La Maison et le Marché des Patriarches.

16 Rue des Patriarches Paris

La Maison du Patriarche était un domaine qui appartenait au quatorzième siècle à la famille de Chanac, et notamment au fondateur du collège de Chanac, l'évêque de Paris Guillaume de Chanac, mort en 1348.

 En 1561, après avoir appartenu à diverses personnes, elle devint un domaine calviniste, les protestants en étant locataires. C'est là qu'ils tinrent leurs assemblées et c'est à l'occasion de l'une d'elles, le 27 décembre 1561, que les calvinistes, dérangés par les cloches de Saint-Médard, prirent l'église d'assaut et la détruisirent en grande partie. Le lendemain, la population incendia la Maison du Patriarche et faillit mettre ainsi le feu à tout le quartier.

Cette maison, ce grand domaine, avaient pour limites la rue Mouffetard à l'ouest, la rue de l'Épée-de-Bois au nord, la rue Daubenton au sud et la future rue Monge à l'est. Le domaine serait donc traversé aujourd'hui, du nord au sud, par la rue des Patriarches et la rue du Marché-des-Patriarches, et dans la direction est-ouest par le passage des Patriarches, une partie de la rue de Mirbel et une partie de la rue de l'Arbalète.

Peu après l'incendie, la maison du Patriarche laissa la place à une vaste cour dans laquelle se tint un marché.

Le marché, que l'on appela "des patriarches", fut couvert dans les années 1830 par une construction de l'architecte André Chatillon (1782-1859), qui a été démolie en 1953 et ramplacée par de vilains bâtiments municipaux.

(Photo CPA)