Retour à la liste

Le Séjour d'Orléans.

11 Rue Daubenton Paris

Il s'agissait d'un vaste domaine situé à l'emplacement des numéros 11 à 21 de la rue Daubenton, qui s'étendait du cimetière de l'église Saint-Médard à l'ouest jusqu'au Jardin des Plantes à l'est et qui descendait vers le sud jusqu'aux berges de la Bièvre, laquelle s'écoulait d'ouest en est, parallèlement aux rues Censier et Daubenton, au niveau du 12 rue de la Clef ou du 13 rue de Santeuil.

Certains historiens ajoutent que l'hôtel de Clamart, qui donna son nom au quartier, faisait partie du domaine au seizième siècle. L'hôtel de Clamart était situé de l'autre côté de la Bièvre, entre la rivière et la rue du Fer-à-Moulin, aux numéros 2 à 24 de cette rue.

Ce vaste domaine disparut durant le dix-septième siècle. En 1656 par exemple, le couvent des Filles de la Croix fut créé sur ce domaine, à côté de celui des Cent-Filles, créé en 1622. Le reste du domaine fut dispersé et loti par la suite.

Avant d'être appelé "Séjour d'Orléans" dans les années 1390, ce domaine fut "l'hôtel des Carneaux". Après avoir connu de nombreux propriétaires, l'hôtel venait d'être donné par la reine Isabeau de Bavière (1371-1435) (photo) à son beau-frère, duc d'Orléans, qui devait l'agrandir en aquérant les terrains voisins.

Le domaine connut encore de nombreux propriétaires, jusqu'à sa vente, en 1663, à l'abbaye de Sainte-Genevière, qui le découpa et le vendit.