Retour à la liste

Le collège de Clermont.

123 Rue Saint-Jacques Paris

Un peu plus haut dans la rue Saint-Jacques que le collège du Plessis-Sorbonne et que le collège de Marmoutier, le collège de Clermont a été, comme ces derniers et comme le collège du Mans et celui des Cholets, intégré dans l'enceinte du lycée Louis-le-Grand.

Le collège de Clermont n'atteignait pas l'angle de la rue Saint-Jacques et de la rue Cujas. Il était mitoyen, à l'est, du collège du Mans, et au nord du collège des Cholets.

Il avait été fondé en 1540 par des jésuites, dans une maison donnée par Guillaume Duprat (1507-1560), évêque de Clermont. Il fut fermé en 1594, lorsque l'un des élèves, Jean Châtel, 18 ans, tenta d'assassiner le roi Henri IV et que les jésuites furent un moment soupçonnés d'avoir incité au crime...

L'enseignement reprit en 1618 et les jésuites achetèrent alors les collèges voisins, celui du Mans et celui de Marmoutier. Ils donnèrent à leur nouvelle institution le nom de Louis-le-Grand. En 1763, cet établissement déjà très important, absorba vingt-neuf petits collèges parisiens. En 1822, il acquit le collège des Cholets.

Il a été reconstruit par l'architecte Charles Le Cœur dans les années 1885.