Retour à la liste

La Madeleine de Tresnel.

100 Rue de Charonne Paris

En face du monastère Notre-Dame de Bon-Secours, au numéro 100 rue de Charonne, se trouvaient deux couvents. Un couvent des Filles de la Croix (il en existait plusieurs dans Paris) et le couvent de la Madeleine de Trainel, ou Traisnel.

Le couvent avait été fondé au début du douzième siècle à Trainel, en Champagne, près de Nogent-sur-Seine, aux confins de l'Aube, de la Seine-et-Marne et de l'Yonne. La communauté déménagea à Melun en 1630, puis à Paris en 1652. La maison de la rue de Charonne fut acquise deux ans plus tard.

L'enclos présentait une forme de L et mesurait quarante-deux hectares. Le jardin engloberait aujourd'hui la rue Jules-Vallès en direction nord-sud et suivrait les rues Chanzy et Bouvier en direction est-ouest. Il aurait une large façade est, entre le 45 rue des Boulets et le 7 rue Léon-Frot.

La reine Anne d'Autriche posa la première pierre de leur chapelle en avril 1664 et par la suite, furent construits de nouveaux bâtiments. Le garde des Sceaux Marc-René d'Argenson (1652-1721), finança la construction d'une église Saint-René  L'église abritait sur le maître-autel une "Descende de la Croix", de Louis Boullongne (1654-1733).

Les bâtiments ont été pour la plupart démolis lors du percement du boulevard Voltaire, en 1857.