Retour à la liste

La pompe à feu de Chaillot.

4 Rue des Frères Périer Paris

La pompe à feu était une véritable usine abritant une énorme pompe à eau qui exista entre la rue des Frères-Périer et la place de l'Alma, au coin de l'avenue du président Wilson et de l'avenue de New-York, de 1781 à 1902.

La pompe avait été bâtie par les frères Périer, entrepreneurs qui avaient trouvé en Angleterre l'idée d'une distribution d'eau par des tuyaux plutôt que par des porteurs. Son nom de "pompe à feu" lui venait du fait qu'elle fonctionnait au charbon, ce qui enfumait d'ailleurs les environs.

La pompe à feu alimentait les réservoirs situés sur le point culminant, au coin des rues Lauriston et Copernic, lesquels redistribuaient ensuite l'eau par gravité aux fontaines de la rive droite. Une conduite principale allait jusqu'à la Bastille. L'eau, filtrée par ces installations, était jugée comme bonne, bien qu'elle ait été puisée en aval immédiat de Paris et de ses égouts.

Quarante-cinq mille mètres cubes d'eau pouvaient être propulsés par la pompe en vingt-quatre heures.

La machinerie de la pompe à feu fut rénovée entièrement en 1853 et ses performances encore améliorées, mais elle tomba tout de même en désuétude, fut désarmée en 1900 et démolie en 1902.

Les frères Périer mirent en service une seconde pompe à feu, en face, au port du Gros-Caillou, en 1786.