Retour à la liste

La Tour de Nesle.

21 Quai de Conti Paris

La tour de Nesle était une haute tour crénelée qui faisait partie de l'enceinte édifiée par Philippe-Auguste en 1210. Elle se dressait jusqu'en 1663 à l'emplacement de l'Institut de France, à l'endroit où la muraille rejoignait la Seine.

L'enceinte de Philippe-Auguste comptait plusieurs tours, notamment au bord du fleuve. En suivant la Seine, la Tournelle, sur la rive gauche, marquait l'entrée dans Paris et la Tour de Nesle la sortie. Au-delà, c'était le Pré-aux-Clercs, appartenant à l'Université.

La tour était appelée "Tour de Nesle" car mitoyenne de l'Hôtel de Nesle, lui-même adossé à la muraille qui suivait le tracé de la rue Mazarine, occupant le triangle qui sépare l'Institut de la rue Guénégaud.

L'Hôtel de Nesle portait le nom de son propriétaire Amaury de Nesle, qui l'avait vendu au roi Philippe Le Bel en 1308. Par assimilation, on avait donné à la tour le nom de l'Hôtel de Nesle et on l'appelait depuis toujours "Tour de Nesle".

La tour était un imposant bâtiment de quarante mètres de haut, bâtie sur une avancée de terre sur la Seine, sur des fondements sur pilotis. Contre elle, s'élevait encore plus haute, une tour plus étroite qui abritait l'escalier à vis.

A en croire les historiens, la tour de Nesle était un lieu de débauche. Jeanne de Navarre, épouse de Philippe-le-Bel, et leurs belles-filles Marguerite, Blanche et Jeanne de Bourgogne, ainsi qu'Isabeau de Bavière, épouse de Charles VI, se seraient livrées à l'adultère dans la tour de Nesle.

Marguerite de Bourgogne (1290-1315), épouse du futur Louis X le Hutin, et sa cousine Blanche, épouse du futur Charles IV (1294-1322-1328) furent surprises en 1314 dans les bras de Philippe et Gaultier d'Aulnay. Les femmes furent enfermées en Normandie pendant que leurs amants étaient livrés au bourreau. Marguerite devait mourir étranglée en captivité en 1315 et l'on soupçonnait Louis d'être à l'origine du crime.

Sa jeune sœur Jeanne de Bourgogne (1293-1349), épouse du futur Philippe V le Long, que l'on appelait "Jeanne la Boiteuse", fut pour sa part surprise dans les bras d'un huissier. Mais après une période d'enfermement, son mari lui pardonna et la rappela auprès de lui. Quant à Blanche (1296-1326), elle finit ses jours au couvent.