Retour à la liste

Le Globe a explosé. 1988.

22 Rue Richer Paris

Les bureaux du magazine mensuel de gauche Globe, 22 rue Richer (photo), sont détruits par une bombe le 31 juillet 1988 vers trois heures du matin. C'est l'émoi au gouvernement. Le ministre de l'Education nationale Lionel Jospin, les ministres de la Culture (Jack Lang) et de la Communication (Catherine Tasca) se rendent sur place pour soutenir le directeur Georges-Marc Benamou qui se dit "effondré". Nombre de personnalités de gauche font le déplacement: Julien Dray, Pierre Bergé, Harlem Désir… Même le président de la République, François Mitterrand, se déclare "indigné". On parle de "fascisme". Globe, lancé en 1985 dans un petit local du XIIIème arrondissement, occupait deux cents mètres carrés de bureaux au premier étage. L'attentat sera revendiqué le lendemain auprès du magazine l'Evénement du jeudi, par un inconnu qui se félicite d'avoir "détruit le journal Globe, journal socialiste-sioniste".

(photo CPA)