Retour à la liste

Une bombe par vengeance, 1980.

11 Rue Saint-Jacques Paris

A six heures du matin le 16 juillet 1980, une bombe détruit les locaux de la boîte de nuit Polly Magoo, au Quartier latin. L'établissement étant particulièrement petit, avec moins de 30 m², est entièrement détruit. Trois jeunes se disant "révolutionnaires autonomes", sont arrêtés le 26 juillet et déclarent avoir voulu lutter "contre la ségrégation raciale pratiquée dans l'établissement". L'enquête démontrera que l'étroitesse de la salle obligeait à refouler les retardataires. L'église Saint-Séverin est abîmée par l'explosion. Jean-Marc Niang et Julio Guttierez, 31 et 23 ans, seront condamnés le 17 mars 1981 à 5 ans d'emprisonnement, dont 2 ans avec sursis. Une jeune femme amie de Niang, Dominique Guillemot, 26 ans, est condamnée à 2 ans de prison dont la moitié avec sursis pour avoir aidé à préparer l'attentat.  En appel, le 12 juin 1981, Niang et Guttierez sont condamnés à 5 ans dont 30 mois avec sursis. Mlle Guillemot est condamnée à 2 ans de prison dont 20 mois avec sursis.

(dessin X)