Retour à la liste

Marat se cache dans les carrières, 1789.

Place Saint-Pierre Paris Paris

Au XVIIIème siècle, à cet emplacement des carrières de plâtre servent à la construction de Paris. Elles servent aussi de cachette aux voyous. Mais l'endroit est dangereux. Beaucoup seront tués par des éboulements. Marat, pourchassé pour ses écrits dans l'Ami du Peuple, s'y est réfugié avant d'y être arrêté le 12 décembre 1789 et d'être relâché (v. 5è arr, rue de l'Ecole-de-Médecine). En juin 1848, les troupes de Cavaignac y fusilleront les insurgés.

(dessin CPA, DR)